src="http://www.websiteribbon.com/banner.gif " alt="banner ad"

dimanche 17 septembre 2017

#CHRONIQUES Tout pour se déplaire - Scarlett Epstein rate sa vie




Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler de deux romans jeunesse, paru à la fin de l’hiver 2017.
Merci aux éditions Gallimard Jeunesse pour ces envois ! 


TOUT POUR SE DÉPLAIRE – Jen Klein
Editions Gallimard Jeunesse (Scripto) – 16,50 € - 374 pages - 2017
Service de presse

Une couverture et un résumé qu’on pourrait qualifier de girly si l’on en croit les couleurs et le graphisme, tout comme la traduction (ou plutôt modification !) du titre original (Shuffle, repeat devient Tout pour se déplaire) qui révèle beaucoup du public ciblé : des jeunes filles, qui aiment les romances des lycées américains, avec des garçons qui conduisent d’énormes voitures et des filles pas assez populaires pour être acceptées parmi les pom-pom girls parfaites (et un peu pestes…), un meilleur ami gay, les excellentes universités qu’il faut intégrer…
Un univers vu et revu sous tous les angles par de multiples films, séries télévisées et romans. Des codes d’accroches tièdes pour un lectorat restreint et sans une once d’originalité.
Je pensais donc lire un roman sans saveur, qui minaude des niaiseries…
Il me faut bien reconnaître que je me suis trompée (pas sur toute la ligne cependant) : l’intrigue ciselée et bien agencée de Jen Klein a rendu cette lecture agréable et prenante !

En effet, l’écrivaine Jen Klein est également scénariste pour la télé, et cela se ressent dans ce roman. Les chapitres sont découpés en scènes, comme au cinéma : j’avais l’impression de voir défiler et s’enchaîner les différentes situations, avec fluidité et naturel. Son écriture revêt indéniablement un caractère cinématographique. Les situations sont décrites tels des mouvements de caméra, et les dialogues passent de l’humour aux émotions avec justesse.
Concernant le scénario, nous suivons les tribulations de June, une lycéenne qui est persuadée qui rien ne compte avant l’université, qui rejette en bloc les traditions de farces et autres bals ou matchs du lycée. Mais sa vision du monde et des personnes qui l’entourent va changer progressivement grâce à sa rencontre avec Oliver, un ami d’enfance perdu de vue depuis qu’il fait parti des plus populaires.

Avec originalité, tact et amour, ce roman apporte une belle réflexion sur les idées préconçues et sur l’image que l’on renvoie aux autres, une carapace qui ne reflète pas nécessairement la réalité…



SCARLETT EPSTEIN RATE SA VIE – Anna Breslaw
Editions Gallimard Jeunesse (Scripto) – 13,90 € - 316 pages – 2017
Service de presse

Anna Breslaw signe ici son premier roman. Elle donne la parole à Scarlett, une jeune lycéenne américaine, qui vit à travers sa série préférée et le forum qui lui est consacré. Sa vie sociale se résume à ses amis, Avery et Gideon, une voisine de soixante-dix ans qui fume des joints et jardine, ainsi que des rencontres virtuelles sur le forum. Quand Gideon change brutalement de comportement à son égard, Scarlett se réfugie dans l’écriture d’une fiction mêlant robots et camarades de lycée. Une façon comme une autre de partager ses sentiments et de mettre en scène son quotidien ; mais aussi comprendre qui elle est, et les raisons qui la poussent à agir ainsi.
L’acte d’écrire est mis en abyme dans ce roman. Les chapitres sur la vraie vie de Scarlett alternent avec les chapitres de sa fiction, un réel défouloir ! Cette adolescente n’a pas une existence facile, et encore une fois, l’appartenance à un groupe social prend beaucoup de place. Le gouffre qui sépare les vies de ses parents divorcés, ou encore le gouffre qui se forme entre les fréquentations de Gideon et de Scarlett, vont influencer nombre des situations dans lesquelles va se retrouver Scarlett, héroïne attachante, drôle et émouvante.

Ses états d’âmes, ses fragilités et sa force façonnent cette chronique dense d’une adolescence en construction.



Des romans frais et léger de la belle collection Scripto, qui permettent de s’échapper de son quotidien et de partager des tranches de vies tourmentées et réjouissantes !