src="http://www.websiteribbon.com/banner.gif " alt="banner ad"

dimanche 3 juin 2018

#CHRONIQUES Shorba, l'appel de la révolte - Gaspard FLAMANT

« à ceux qui n’attendent pas que je tombe pour me relever » 
p.0

Shorba, l'appel de la révolte - Gaspard FLAMANT
Éditions Sarbacane (Exprim') - Service de presse
15,50 Euros



Depuis qu'on a abandonné le lycée, il nous reste pas grand-chose, à part le pied des tours. Nous, c'est mes deux potes et moi, Shorba. Mais on a rencontré Léo... et tout a changé.
A travers l'histoire d'un éveil civique et celui du jeune Shorba, qui découvre l'urgence de l'action citoyenne, de la solidarité envers les réfugiés et plus largement, le sens profond du mot "révolte", ce roman résonne fortement avec les valeurs de respect des droits humains que défend Amnesty International.


Shorba, l'appel de la révolte, est un réel tourbillon : roman sur les réfugiés, l’extrême gauche, l’émancipation, le refus d'une société capitaliste, sur les squats (dans une usine désaffectée et dans des maisons de riches), les combats pour la liberté individuelle et collective, l’aide, la résistance, la prison. C'est également un roman sur la vie dans les cités, comment s’en sortir sans tomber dans les trafics de drogues, comment avoir accès au savoir et à la culture.
C'est un récit initiatique, poignant, poétique, fort. Il s'organise au travers de deux personnages : le Guide, Léo, figure inspirante et foisonnante, et son apprenti, Shorba : un schéma classique mais efficace, ce "couple" étant attachant, dynamique et contrasté. Deux personnages principaux, mais c'est tout un monde que nous découvrons entre les pages de ce livre. 


« Léo sait que pour obtenir un peu, il faut demander beaucoup. »  p.200  

Livre révolté, qui transmet l’envie de se rebeller à son tour. Faire changer les choses, apporter son aide… L’aide vitale, primaire, comme donner un toit, est un acte militant : mais pourquoi rencontre-t-on tant de difficultés à accueillir et secourir ?
Cet ouvrage est ancré dans l’actualité, dans ce qui nous pousse à l’écœurement mais pas assez souvent à l’action ... Ici, l'auteur portraite des personnes mettant leur vie en danger pour servir et honorer ces causes nécessaires.

Porté par une écriture fluide et active, Shorba est un roman qui donne l'envie et le courage de se battre, tout en remplissant avec talent ses fonctions de divertissement éducatif : une éducation à la révolte.
 De l’activisme pour toutes et tous, l’action pour la révolution !

2 commentaires:

  1. Bonjour,
    Merci pour votre chronique... je suis heureux de voir que vous avez aimé et compris shorba et son aventure !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce commentaire, et évidemment... merci pour votre roman !

      Supprimer