src="http://www.websiteribbon.com/banner.gif " alt="banner ad"

mardi 16 août 2016

Si c'est la fin du monde de Tommy Wallach


"Et qu'est-ce qu'il avait attendu au juste? Pourquoi s'était-il imaginé que le temps était une sorte de ressource illimitée? A présent, le sablier s'était fracassé, et ce que Peter avait toujours pris pour un vulgaire tas de sable s'avérait être composé de millions de minuscules éclats de diamant."

p.114

Si c'est la fin du monde de Tommy Wallach
sortie en février 2016,  éditions Nathan
17,90 €, 468 pages, ISBN: 978-2-09-256323-6
Service de presse

Synopsis:

Avant, on était définis par des étiquettes:
le sportif, l'intello, la salope, le glandeur.
Mais ensuite, tout a changé.
On nous a dit qu'un astéroïde arrivait.
Qu'il avait deux chances sur trois de faire exploser la Terre.
Il ne restait que deux mois.
Deux mois pour renoncer à nos étiquettes.
Deux mois pour nous aimer, pour être libres, pour être libres, pour être heureux.
Deux mois pour laisser une trace.
Deux mois pour réaliser nos rêves.
Deux mois pour vivre.
Pour vivre vraiment.


Mon avis:

Merci aux éditions Nathan pour ce partenariat.
Si c'est la fin du monde m'a attiré par sa couverture, qui laisse rêveur, et son synopsis haletant.
Ce roman est loin de combler tous ses lecteurs, au vu de certaines chroniques et commentaires: certes, il y a des personnages légèrement clichés, des évènements pas très crédibles... Mais, pour ma part, et bien que je ne sois pas une grande fan des romans young adult américains, j'ai été happée par l'histoire du début à la fin.
C'est un roman fleuve en forme de compte à rebours que je n'ai pas lâché jusqu'à la dernière page.
.
Nous suivons une bande d'amis dont les vies vont basculer après cette annonce. Des familles vont éclater, des groupes vont se former, des vocations apparaître, des engagements naître.
On navigue entre plusieurs personnages qui alternent en tant que narrateurs au fil des chapitres, une technique de narration qui permet de mieux connaître chacun des protagonistes. Dans ce contexte de fin du monde (la météorite Ardor s'approchant dangereusement de la Terre), le lecteur a donc à disposition plusieurs points de vue, plusieurs façons de réagir.

Ce roman est tout de même assez angoissant, car je me suis évidemment imaginée dans leur situation (mourir dans deux mois? que faire?), et c'est en même temps très euphorisant car on sait que ça ne nous arrivera pas, a priori. 
Les émotions du lecteur évoluant très vite durant cette lecture, j'ai ressenti des besoins différents en matière d'actions, d'intrigues, au fil de mon avancement dans l'histoire. Ma recherche a été comblée par l'éclectisme des réactions présentées pour chaque personnage.

Le lecteur est confronté à une ambiance de film catastrophe, avec l'horreur et la puissance qui s'en dégagent, bien qu'ici les mutants de World War Z n'existent que dans les pires cauchemars.
Avec le recul, je ne retiens pas la violence, l'horreur, les pillages dans la ville. Je retiens uniquement la beauté de certains moments de vie dans ce carcan de mort, la volonté plus forte que tout d'aimer, de créer, de s'associer pour faire face.

Ce qui prédomine dans le récit est ce sentiment soudain de liberté dans une ville abandonnée par les pouvoirs politiques, laissée entre les mains des citoyens les plus courageux.
Liberté, créativité, engagement, innovation: dans le chaos le plus total, les consciences se réveillent et tout devient possible !
J'ai trouvé cette intrigue terriblement vibrante de vie, d'amour, fourmillante d'une joie parfois noire mais toujours présente.


Je garde un excellent souvenir de ce roman, et j'espère retrouver avec autant de plaisir Tommy Wallach dans son second roman Thanks for the trouble.


Le site de l'auteur: http://www.tommywallach.com/

6 commentaires:

  1. Tu me donnes vraiment bien envie de découvrir ce roman !! :D

    RépondreSupprimer
  2. Ahhhh je n'avais pas percuté que c'était le même auteur que pour Thanks for the Trouble! Il est dans ma WL VO celui-là d'ailleurs. Tu sais si il doit sortir en français?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas s'il doit sortir en français, mais je vais sûrement essayer en VO ! :) On pourrait faire une LC à l'occasion ! ^^

      Supprimer
  3. C'est vrai que la couverture est très jolie et ton avis donne vraiment envie! Mais bon, j'ai trop de livres à lire --'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! :) Moi aussi, ma bibliothèque déborde ! :(

      Supprimer