src="http://www.websiteribbon.com/banner.gif " alt="banner ad"

dimanche 7 février 2016

Retour sur la Fête du livre de jeunesse de St-Paul-Trois-Châteaux



Il y a tout juste une semaine se déroulait en Drôme la 32ème édition de la Fête du livre de jeunesse de St-Paul-Trois-Châteaux!
J'y vais depuis plusieurs années, et c'est le lieu propice pour de belles rencontres et découvertes d'écrivains et de romans, et pour de bouleversantes lectures par les auteurs eux-mêmes...
J'y ai passé la journée du samedi, et ce fut quelques heures extrêmement riches en émotions et en partages!

Commençons tout d'abord par mes achats et les dédicaces!

Ce salon est l'occasion de découvrir des petites maisons d'éditions qui m'ont faite craquer!
 J'ai découvert la Palissade, et je suis revenue avec le magnifique album Moabi de Mickaël El Fathi.


Imaginez un arbre vieux de plusieurs millions d'années. Que nous raconterait-il?
L'arrivée des dinosaures, le premier des oiseaux, sa relation avec les Hommes...

On s'éloigne un peu de la littérature pour des achats d'un autre type, avec les graveuses Clothilde Staes et Matild Gros de l'atelier Les dompteurs de papier.
J'ai acheté des cartes postales en pagaille, en voici quelques exemplaires:
J'ai ensuite rencontré Vincent Bourgeau, l'illustrateur d'un web-reportage sur Anne Frank au pays du manga que j'étudie en classe. Une drôle de coïncidence, et une rencontre enrichissante: on a parlé un peu du Japon, de la politique, et des difficultés à contourner pour mener à bien cette enquête.


Au Japon, Le Journal d'Anne Frank demeure un best-seller vendu sous forme de manga à des millions d'exemplaires bien que les Japonais ignorent tout de l'Holocauste. Mais ils s'identifient à la fillette martyre car eux-mêmes se considèrent comme les victimes absolues de la Seconde Guerre mondiale depuis Hiroshima et Nagasaki.
Les trois auteurs lancés sur les traces d'Anne Frank mêlent dessins, photos, sons et vidéos pour tenter de jeter un pont entre la version des vainqueurs et celle des vaincus. De villes en sanctuaires, de témoins en négationnistes, ils racontent, non sans humour, leur quête d'Occidentaux souvent incrédules.


 Puis j'ai enfin rencontré l'auteure Gaia Guasti, dont j'avais lu quelques livres plus jeune, et dont la saga La voix de la meute m'attirait depuis quelques temps.


Depuis qu'ils ont été attaqués par des chiens sauvages, Mila, Tristan et Ludovic ne sont plus les mêmes. Une étrange force les transforme. Mais que se passe-t-il dans leurs corps? Ils n'osent prononcer les mots qu'ils ont tous en tête. Qui croirait à leur histoire de loup-garou?


Un petit roman trouvé à la librairie du salon: GUERRE et si ça nous arrivait? de Janne Teller, que j'ai hâte de lire.


Imagine: c'est la guerre - non pas en Irak ou en Syrie, quelque part très loin, mais ici, en Europe, en France, chez nous.
Dans Guerre, Janne Teller se lance dans une réflexion expérimentale convaincante: par l'intermédiaire d'un simple renversement de perspective, elle nous explique avec clarté et efficacité les enjeux et les incidences du statut de réfugié - la fuite, l'exil, la survie dans un pays étranger.

 Maintenant, deux achats qui me semblent essentiels: les prix Sésame 2016 (coup de cœur des classes de 4èmes)! Deux romans qui sont arrivés ex aequo après de multiples votes. Il s'agit de Trop tôt de Jo Witek, un roman qui m'avait fait très envie à sa sortie. Jo Witek est une auteure que j'aime beaucoup et avec laquelle j'ai eu un très bon contact, j'espère la revoir un jour!


J'ai repris mon souffle et je lui ai souri. Il m'a offert sa main. Tout de suite, comme ça, sans parlotte, ni drague. Il m'a pris la main et j'ai aussitôt perdu la tête. Immédiatement.
J'ai tout oublié, les parents, Marthe et même cette discothèque de bord de mer. A partir du moment où il m'a pris la main, je suis passée dans un autre monde.



Le second prix Sésame est un second roman d'une jeune écrivaine, Nastasia Rugani, pour son livre Tous les héros s'appellent Phénix. Cette auteure est elle aussi adorable!


Peut-on monter dans la voiture de quelqu'un que l'on connaît à peine? Difficile de résister à la tentation si l'automobiliste n'est autre que M.Smith, le professeur d'anglais le plus fascinant et le plus séduisant du lycée. Ce soir-là, il a proposé à Phénix et à sa petite sœur Sacha de les raccompagner chez elles, de l'autre côté du lac. Elles sont montées dans sa Chevrolet immaculée, et il les a conquises le temps d'un trajet. Quelques jours plus tard, c'est leur mère, Erika, qui se laissait séduire. M.Smith est venu de plus en plus souvent à la maison, accumulant les bons points, avec son don pour la pâtisserie et ses faux airs de Gregory Peck. 
Phénix et Sacha ont bien remarqué qu'il était un peu trop strict et autoritaire, parfois dur et cassant sans raison. Oh, trop fois rien, pas de quoi s'inquiéter. Comment auraient-elles pu se douter qu'elles venaient de faire entrer le loup dans la bergerie?

 

Vous retrouverez bientôt sur mon blog mes chroniques sur ces romans et albums.
 
De plus, j'ai pu faire dédicacer Quelqu'un qu'on aime de Séverine Vidal, qui était accompagné de Tibo Bérard, l'éditeur de la collection Exprim' et Pépix chez Sarbacane!


 Toutes ces courtes discussions avec les auteures sont précieuses et c'est ce qui me fait autant aimer les salons du livre et les dédicaces! 
La Fête du livre de St-Paul est très intéressante car des lectures sont organisées le week-end, et j'ai donc assisté à une lecture de Le livre de Perle de et par Timothée de Fombelle.
Mais cette année, j'ai eu la chance d'aller un peu plus loin...

J'avais contacté deux auteurs, pour les interviewer en vidéo: Séverine Vidal et Timothée de Fombelle.

Cette idée me travaillait depuis quelques temps déjà, et j'ai profité de ces deux invités de grande qualité pour me lancer! Je tiens à les remercier de m'avoir accorder de leur temps, et merci aussi à l'organisation d'avoir trouvé des salles pour réaliser ces interviews!

J'espère réitérer cette expérience, car c'est très enrichissant de pouvoir parler avec un auteur en tête à tête, et d'en conserver une trace vidéo!
Vous imaginez bien que je ne vais pas garder ces entretiens pour moi, c'est pourquoi j'ai ouvert une chaîne Youtube! Vous pouvez dès à présent vous abonner (par ici) même si je n'ai pas encore eu le temps de monter ces vidéos.
Je tiens juste à préciser qu'il n'y aura aucune récurrence sur cette chaîne, ce n'est pas une chaîne booktube mais uniquement une chaîne où je partagerai des interviews d'auteurs et d'artistes, et des reportages.
 Je vous avertirai avec un article spécial lorsque je posterai une des interviews, et il y a aura un concours à la clé, avec deux marques-pages dédicacés par Séverine Vidal et Timothée de Fombelle.


J'espère que cet article vous aura plu et que je vous aurais donné envie de découvrir la Fête du livre de jeunesse de St-Paul-Trois-Châteaux!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire