src="http://www.websiteribbon.com/banner.gif " alt="banner ad"

jeudi 4 février 2016

London Panic! de Marie Vermande-Lherm


Sans doute qu'une fois de plus, elle est allée chercher un endroit sur cette terre où l'on pourrait appuyer sur une sonnette et dire: "Apportez-moi la sagesse, Peter!" ou "Donnez-moi le bonheur, Sarah!".
p.71


London Panic! de Marie Vermande-Lherm
parution le 3 février 2016, 156 pages, éditions Sarbacane (collection Exprim')
14,90 Euro, ISBN: 978-2-84865-849-0
Service de presse

Synopsis:

Lucie n'aurait pas dû entrer en guerre contre sa prof d'anglais: la voilà privée du voyage à Londres.
Tant pis: ce voyage, elle le fera, coûte que coûte!
Quitte à ventre son âme (ou presque) à un camarade de classe -le mystérieux Abu.
Quitte à s'improviser baby-sitter dans la famille complètement dingue d'un lord anglais.
Quitte à parcourir Londres sur la piste d'un petit prophète de 1m20, disparu en plein shopping!
Quoi qu'il arrive, Lucie: Don't panic!

Mon avis:

Dans un tout autre style que le premier Exprim' de 2016, Dans le désordre de Marion Brunet, les éditions Sarbacane ont de nouveau su me surprendre avec ce roman pétillant et drôle!

La couverture donne bien le ton du roman: explosions de couleurs (bleu métallique, rouge londonien), de la pluie, du thé, un bus à deux étages, et la silhouette de Lucie, le personnage principal!
Rien de mieux qu'un mélange des genres survitaminé avant de se plonger dans ce roman, qui réserve bien des surprises.

Lucie se révolte contre sa prof d'anglais, Jacqueline Jacquet, qui finit par lui interdire le voyage en Angleterre. Mais l'élève rebelle en profite pour mettre au point un plan d'attaque et pouvoir partir à Londres, quitte à passer un marché douteux avec un camarade, qui lui trouve un travail chez son oncle. Parfait! Sauf qu'à l'aéroport, rien ne se passe comme prévu. Par chance, elle fait connaissance avec une Anglaise qui au contraire de Lucie, n'a pas du tout envie de rentrer chez elle.
Un échange de valise et de tenue plus tard, et la voilà dans l'Eurostar. 
Elle arrive dans une riche famille anglaise, et doit s'occuper des deux enfants: Lawrence, un adolescent aux ambitions artistiques très poussées (collectionner des détritus et se balader en slip dans la maison!), et Cyril, sept ans, qui prédit l'Apocalypse à qui veut bien l'écouter.
Un brin désemparé, notre baby-sitter prend pourtant ses responsabilités très à cœur, mais il faut avouer que dans cette famille de dingue, ce n'est pas une simple affaire.

C'est une collégienne qui n'a pas froid aux yeux et qui a un caractère bien trempé. Je l'ai trouvée directe, simple, et attachante: c'est une héroïne proche du lecteur!
On comprend rapidement que son côté prête-à-tout et endurcie ne sert en fait qu'à masquer une certaine fragilité. Cette fragilité est une des particularités du roman, car chaque personnage, chaque situation hilarante, décalée, cachent une gravité et un côté tendre, qui rendent cette histoire plus profonde.
Lucie va être confrontée à des problèmes familiaux qui vont lui permettre de relativiser face aux aléas de sa propre vie. En tentant de résoudre les problèmes des autres, Lucie va se surpasser et ressortir changée de cette expérience hors norme!
De plus, cette histoire est portée par une narration dynamique: Lucie interpelle le lecteur à la fin de presque chaque chapitre, à coup de "Alors, après, y s'est passé quoi?". Cela renforce sa personnalité, un peu extravagante et surtout franche et pleine d'énergie!

L'écriture de Marie Vermande-Lherm est à l'image de la couverture: lumineuse, colorée. Ses mots donnent à l'histoire une teinte joyeuse même lorsque les situations sont ambiguës, inhabituelles... comme lors d'une virée dans la périphérie de Londres by night, ou encore des déclarations de fin du monde en plein cœur de Hyde Park.

Cette histoire enthousiasmante aborde des sujets liés à la famille bien plus profonds que l'on ne pourrait l'imaginer au premier abord. 
C'est un récit initiatique très rythmé, où dominent l'humour et l'autodérision.
Encore une fois, ce roman de la collection Exprim' m'aura totalement retournée! 

4 commentaires:

  1. Je ne lis que de bons avis, il me tente beaucoup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas alors, c'est un très bon roman! :)

      Supprimer
    2. Je confirme ! ( D'ailleurs, je suis moi-même en train d'écrire ma chronique, je suis tombée sur ton blog par hasard )

      Ah-tu lu Dans Le Désordre ? Si oui, vas-tu faire une chronique ? Et pareil, pour Laisse Brûler de Antoine Dole ?

      Supprimer
    3. J'aimerais bien voir ta chronique alors :) Oui je l'ai lu, voici ma chronique: http://etincellesdeplume.blogspot.fr/2016/01/dans-le-desordre-de-marion-brunet.html
      Je n'ai pas lu "Laisse brûler", mais j'en ai eu de très bons retours !

      Supprimer