src="http://www.websiteribbon.com/banner.gif " alt="banner ad"

mercredi 25 novembre 2015

Dylan Dubois de Martine Pouchain


"J'ai un peu peur. Mais je suis aussi très curieux. Parce que la mort, tu vois, c'est un genre de cerise sur le gâteau... Attends, non, en réalité, elle est même l'épice essentielle du gâteau: sans elle, il n'aurait aucun goût."
p.241

Auteur: Martine Pouchain
Editions: Sarbacane (Exprim')
Date de parution: Novembre 2015
Nombre de pages: 299
ISBN: 978-2-84865-851-6
Service de presse
Synopsis:

Après un an en foyer, Dylan, un garçon de 16 ans tendre et solitaire, rentre chez lui... où une surprise l'attend : son père a remplacé sa mère, partie trois ans plus tôt.
A priori, Dylan n'a rien contre Cynthia, sa séduisante belle-mère. Sauf quand elle met son chien Rusty dehors "parce qu'elle ne supporte pas son odeur". Et puis, Dylan ne comprend pas pourquoi son père mute caniche dès qu'elle le siffle...

Mais le pire, c'est quand il comprend. Cynthia n'est pas juste une belle-mère désagréable : c'est une machine à démolir les gens. 

Dylan n'a plus qu'une issue : se tirer avec Rusty. Direction la forêt!

Mon avis: 

Je n'avais jamais lu de roman de Martine Pouchain, mais ses titres, tels que "Zelda la Rouge" ou bien "Traverser la nuit" m'avaient déjà interpellée. Je remercie les éditions Sarbacane pour cet envoi, car ce roman est une magnifique découverte!


Dylan a une vie un peu chaotique: sa mère est partie quand il avait 13 ans, et son père, sombrant dans l'alcool, ne pouvait plus s'occuper de lui. Après un an en foyer, il revient chez lui, sauf que son père n'est plus seul. Dylan découvre Cynthia, une belle-mère fêtarde, et très spéciale. Très vite, Dylan étouffe. Au lycée, il fait la connaissance de Tobie (un personnage qui aurait pu, à mon grand désespoir, être plus approfondi...)

J'ai aimé ce roman, car la littérature est un sujet qui est très présent. Un poète, Dylan Thomas, est cité très souvent. 
L'histoire s'articule autour des désirs d'un adolescent: celui de s'émanciper, de trouver son idéal de vie, sa liberté, et de faire un retour dans le passé, pour mieux régler les problèmes du présent.
Ce road-trip que Dylan effectue est en fait un chemin de reconstruction. Il passe par plusieurs étapes, il s'affirme, il évolue... Tout dans sa vie est bouleversé lorsqu'il décide de partir sur la route: aller vers la nature, c'est retrouver une paix intérieure, c'est aussi mieux se comprendre, et faire un point sur sa vie. 
C'est cette communion avec la nature, cette réflexion sur soi, qui rend ce roman unique, et magnifique.
Sans compter sur le personnage principal, Dylan Dubois, touchant, amusant, intéressant... Je me suis sentie tellement proche de lui!
De plus, la personnalité de Dylan se marie très bien avec la plume de l'auteur: les descriptions, la poésie mélangée à un langage plus oral... Cette concordance participe à rendre ce personnage vraiment vivant, presque réel!

Vous l'aurez compris, je ne peux que vous conseiller ce roman. 
Pour les adolescents qui lisent mon blog, vous vous retrouverez sûrement, ainsi que pour les amoureux de la littérature et de la nature.
Une excellente lecture!

10 commentaires:

  1. Je vais bientôt le commencer et je ne lis que du bien sur ce livre !! J'ai vraiment hâte de le découvrir. Il a l'air très émouvant et je suis curieuse de découvrir la manière dont la littérature s'inscrit dans l'histoire.

    RépondreSupprimer
  2. Il m'a également beaucoup plu :) Dylan est un personnage très attachant.

    RépondreSupprimer
  3. Avant ta chronique, ce roman m'intéressait déjà mais ton avis ne fait que confirmer mon choix de le lire :p

    RépondreSupprimer
  4. J'ai bien envie de lire ce livre même si à la base ce n'est pas trop mon style.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que tu y trouveras ton compte quand même... ;)

      Supprimer
  5. Le résumé donne envie..et ta chronique aussi! :)

    RépondreSupprimer