src="http://www.websiteribbon.com/banner.gif " alt="banner ad"

mardi 25 août 2015

Janis est folle d'Olivier Ka

"Cette vibration, tout autour de moi, modifie mes actes et leurs conséquences. Ou plus précisément, elle annihile la gravité des choses. Rien n'a d'importance, dans ce monde-là. Voilà où elle se trouve, ma mère, depuis si longtemps. Dans une dimension où les agissements n'ont aucune répercussion."
p.117


Auteur: Olivier Ka
Edition: Le Rouergue Jeunesse
Année de parution: Septembre 2015
Nombre de pages: 264
ISBN: 978-2-8126-0930-5
Prix: 14 €
Service de presse


Synopsis:

"Ma mère est folle.
Je le dis simplement, comme j'aurais pu faire remarquer qu'elle est petite, qu'elle a les yeux bleus ou les ongles courts. Ma mère est folle, elle a toujours fait des choses bizarres, hors de propos. Elle n'est pas malade, non. Elle n'est pas atteinte d'une folie qui se guérit. Elle est seulement décalée par rapport au monde dans lequel elle évolue. Elle n'est pas au même rythme. Elle vit à contretemps."

Titouan l'aime plutôt, cette vie chaotique que lui fait vivre sa mère, jamais plus de trois mois dans le même lieu. Sauf que cette fois-ci, il commence à avoir peur. En fuite dans leur vieille Volvo break, sans fric, Titouan et Janis foncent sur des routes paumées. Pour trouver quoi, au bout de leur cavale?
Un roman d'amour et de folie, à dévorer à toute vitesse.



Mon avis:

Un grand merci aux éditions du Rouergue pour cet envoi! 

Ce roman m'a immédiatement attirée : le thème de la folie, la relation mère/fils... Je voulais vraiment le lire, découvrir comment l'auteur a traité ce sujet délicat.
Janis est folle fait partie de ces romans qui sont compliqués à chroniquer, car l'analyse n'est pas immédiate.


La première chose que je peux en dire, c'est que c'est un roman fort en émotions et perturbant : on se pose continuellement des questions, car on ne peut jamais savoir comment Janis va réagir, même lorsque tout semble parfait. 
Elle n'est pas fiable car elle change tout le temps d'avis et voit le danger partout sans s'expliquer, mais c'est ce qui la rend attachanteElle n'a pas la même logique que nous et pourtant, on a quand même l'impression que tout est lié, et qu'elle a un but... En particulier, elle cherche à protéger son fils.

L'ambiance est celle d'un thriller psychologique : le danger est partout, et surtout, il est créé par les personnages eux-mêmes.

Plusieurs fois pendant la lecture, j'avais peur avec Titouan, je ne savais comment allait évoluer l'histoire : tout peut arriver! 
Bien que des indices soient glissés ici et là, cette cavale, mi fuite mi quête de la vérité, est poignante, et la plume d'Olivier Ka nous immerge magnifiquement bien dans l'esprit souvent tourmenté de Titouan.

Le narrateur est un personnage spécial : il a en fait deux rôles auprès de sa mère. Il peut paraître vraiment adulte lorsqu'il doit prendre la situation en main, quand il doit sauver sa peau et se tirer de situations délicates. Mais il bascule avec une rapidité troublante de "l'autre" côté : on sent la peur, l'incompréhension monter en lui lorsque sa mère prononce des paroles sans queue ni tête, qu'elle prend une décision brusque. Il redevient alors petit garçon, prêt à tout pour suivre sa mère, et prêt à tout pour la comprendre...

Le plus troublant est de sentir les vagues dans l'esprit de Titouan : il peut être sur la même longueur d'onde que nous, puis d'un coup se retirer vers un monde inconnu, et pourtant terriblement tentant : celui de sa mère, où tout est permis. Alors, on le suit, on veut savoir où il se trouve dans cette course effrénée.

Ce roman doit être lu. Vous devez le lire, vous devez connaître l'histoire angoissante mais néanmoins belle de Janis et Titouan. 
Ce livre est différent, car il traite d'un sujet lui-même différent : rien n'est rationnel dans le monde vers lequel nous entraîne l'auteur. C'est un monde à part, et ce livre est une porte qui s'ouvre sur ce monde. Un univers différent, mais pas si déconnecté du nôtre tout compte fait.


P.S:

Le personnage de Janis m'a beaucoup fait penser au personnage du fils dans le film "Mommy" de Xavier Dolan. 
Je vous conseille fortement ce film!



7 commentaires: