src="http://www.websiteribbon.com/banner.gif " alt="banner ad"

dimanche 5 juillet 2015

Au bonheur des ogres de Daniel Pennac

Les horaires de la vie devraient prévoir un moment, un moment précis de la journée, où l'on pourrait s'apitoyer sur son sort [...]un moment parfaitement libre, une plage déserte où l'on pourrait mesurer l'étendue du désastre. Ces mesures dans l'œil, la journée serait meilleure, l'illusion bannie, le paysage clairement balisé.

Auteur: Daniel Pennac
Edition: Folio
Année de sortie: 1988
Nombre de pages: 287
Prix: /
ISBN:2-07-038059-9


Résumé:

Côté famille, maman s'est tirée une fois de plus en m'abandonnant les mômes, et le Petit s'est mis à rêver d'ogres Noël.
Côté coeur, tante Julia a été séduite par ma nature de bouc (de bouc émissaire).
Côté boulot, la première bombe a explosé au rayon des jouets, cinq minutes après mon passage. La deuxième, quinze jours plus tard, au rayon des pulls, sous mes yeux. Comme j'étais là aussi pour l'explosion de la troisième, ils m'ont tous soupçonné.
Pourquoi moi ?
Je dois avoir un don...
Mon avis:

Ceci est une lecture commune avec Honorine du blog Le Blog-Livre d'Honorine. N'hésitez pas à aller voir son joli blog! Edit: sa chronique ici

J'ai déjà lu le second tome, et je compte bien lire l'intégralité de cette saga, tant l'univers loufoque qu'a crée Daniel Pennac est excellent et me plaît énormément. Ça me change des lectures young adult/jeunesse!
De plus, l'auteur ne m'était pas inconnu, pour avoir lu plus jeune "Cabot-caboche" et "L’œil du loup" , deux romans que j'avais beaucoup aimés. J'étais donc impatiente de le redécouvrir avec "Au bonheur des ogres".

Benjamin Malaussène, le narrateur, a pour métier la fonction de Bouc émissaire dans un grand magasin parisien. Il doit en plus s'occuper de ses frères et sœurs, car leur mère, aux conquêtes multiples et brèvse, n'est pas souvent là.
La magie s'opère dès les premières pages: la plume douce, légère, les descriptions ironiques et oniriques de Pennac, le langage poignant et parfois brutal...
Puis, des bombes éclatent dans le magasin et toujours, Benjamin est présent. 
Les accusations s'accumulent, et ce n'est pas tout ! S'ajoutent en effet  Tante Julia, une rencontre faite au magasin, Stojilkovicz, le gardien de nuit joueur d'échec,  Théo et  sa bande de petits vieux voleurs.

Ce roman regorge d'histoires, d'intrigues qui s'imbriquent les unes dans les autres, simultanément. Cela donne une impression de fourmillement permanent ( ce n'est d'ailleurs pas juste une impression), qui est agréable, car elle est bien maitrisée par l'auteur.
Je ne cache pas que j'ai été souvent un peu perdue; je ne comprenais pas tout, mais tout est expliqué à un moment ou un autre, il ne faut pas paniquer. 
En fait, c'est une autre façon de lire: il faut  apprécier l'ambiance folklorique, apprécier le tout, et ne pas se torturer avec ce qu'on ne comprend pas, sinon on ne peut pas entrer complétement dans l'histoire. 
Surtout une histoire comme celle-ci, pour le moins inhabituelle, où des évènements inimaginables s'enchaînent, où les personnages sont tous un peu frappés... Mais comme cela se marie à la perfection avec la plume de l'auteur, on s'y habitue!
 Les personnages de Thérèse et de Clara, les deux sœurs de Benjamin, m'ont beaucoup plu: la première est la plus étrange de la famille, car elle a des dons de voyance, auxquels Benjamin ne croit pas trop. Clara, elle, est très douce, très poétique, passionnée de photographie; c'est aussi la plus responsable. Deux personnages aux antipodes l'une de l'autre, et qui justement se complètent à merveille.


Un roman à découvrir absolument: entre enquêtes policières, secrets, histoire de famille, de vie, d'amour, vous ne pourrez pas vous ennuyer!
 J'apprécie aussi l'humour de l'auteur, et la construction des personnages....
Bref, ce livre est indispensable, lisez-le!



2 commentaires:

  1. J'aimerais beaucoup le lire car j'adore cet auteur :)

    RépondreSupprimer
  2. Je viens juste de publier ma chronique. Je comprends ton point de vu, même si je ne le partage pas tout à fait :( Mais je suis d'accord, à lire absolument !!!

    RépondreSupprimer