src="http://www.websiteribbon.com/banner.gif " alt="banner ad"

mercredi 4 mars 2015

Nous sommes Charlie 60 écrivains unis pour la liberté d'expression


C'est au bord du précipice qu'on prend conscience de l'urgence de vivre.
p. 13

Auteur: Collectif
Edition: Le livre de poche
Mois et Année de parution: Février2015
Nombre de pages: 162
Prix: 5 
ISBN: 978-2-253-008733-5

Synopsis:
Face à la tragédie, des voix s'élèvent contre la barbarie qui a voulu mettre à genoux la liberté d'expression. C’est de la volonté de les rassembler en un recueil, que naît, dès le lendemain de l’attaque contre Charlie Hebdo, l’idée de cet ouvrage, mêlant textes classiques fondamentaux et paroles d’auteurs contemporains.

La richesse des contributions gracieuses ici réunies témoigne du remarquable élan suscité par ce projet, dont l’intégralité des bénéfices sera reversée à Charlie Hebdo.

Mon avis:


Voilà bientôt deux mois qu'ont eu lieu les attentats à Charlie Hebdo, ainsi que l'attentat antisémite.
Nous avons tous été choqués, avons réagi, à chaud. 
A présent, l'affaire est retombée, mais nous n'oublierons pas. Au contraire. Il faut se battre, trouver des solutions, analyser, pour aller de l'avant.
Et, dans cette quête, ce recueil est essentiel, il me semble. 
Soixante auteurs, contemporains (Katherine Pancol, Frédérique Deghelt, Tatiana de Rosnay, Eric-Emmanuel Schmitt) , ainsi que quelques auteurs classiques (Voltaire, Victor Hugo, Beaumarchais), livrent dans ce recueil leurs pensées, leur avis sur les combats à mener pour défendre la liberté d'expression. 

Les textes s'enchaînent, tantôt longs, tantôt courts, quelques lignes, un poème, une lettre. Les formes de textes sont variées, mais il vaut mieux ne pas tout lire d'un coup, si vous ne voulez pas faire une overdose! 
C'est dense, très dense, et 162 pages de témoignages, d'explications sur un même sujet, peuvent paraître très longs.

Je trouve ce recueil très complet, car les auteurs écrivent aussi bien sur leur ressenti, que sur les sujets relatifs à ces attentats. Il y a beaucoup d'explications sociopolitiques très recherchées, et ce sont souvent des choses auxquelles nous n'avions pas pensé, que nous ne savions pas. 
A la fin de chaque texte, vous aurez appris quelque chose, je vous l'assure.
 Les écrivains qui s'expriment sont talentueux, et, bien qu'il faille prendre souvent son temps pour tout assimiler, on finit par les comprendre et notre point de vue évolue, énormément. 
C'est émouvant, certes, mais c'est tellement plus que ça! C'est riche  en explications et en réflexions de tout ordre; on apprend énormément de choses!


Je ne peux clôturer cette chronique que par cette phrase qui provient du recueil, et qui le résume vraiment bien.


 La violence ne dure jamais aussi longtemps que la pensée. (Charles Dantzig,  p.45)











Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire