src="http://www.websiteribbon.com/banner.gif " alt="banner ad"

dimanche 15 mars 2015

Bonjour tristesse de Françoise Sagan

Auteur: Françoise Sagan
Edition: Pocket
Mois et Année de parution: 2009
Nombre de pages: 154
Prix: 4,90 € 
ISBN:  978-2-266-19558-4




Synopsis:
La villa est magnifique, l'été brûlant, la Méditerranée toute proche. Cécile a dix-sept ans. Elle ne connaît de l'amour que des baisers, des rendez-vous, des lassitudes. Pas pour longtemps. Son père, veuf, est un adepte joyeux des liaisons passagères et sans importance. Ils s'amusent, ils n'ont besoin de personne, ils sont heureux. 

La visite d'une femme de cœur, intelligente et calme, vient troubler ce délicieux désordre. Comment écarter la menace ? Dans la pinède embrasée, un jeu cruel se prépare. 

C'était l'été 1954. On entendait pour la première fois la voix sèche et rapide d'un " charmant petit monstre " qui allait faire scandale. la deuxième moitié du XXe siècle commençait. Elle serait à l'image de cette adolescente déchirée entre le remords et le culte du plaisir.

Mon avis:
Depuis longtemps, je voulais lire des romans "classiques", découvrir une autre écriture, un autre style. Ma mère m'a conseillé de commencer par "Bonjour tristesse", et c'est une belle découverte.

Cécile, 17 ans, part au bord de la mer avec son père et Elsa, l'actuelle compagne de son père. 
L'auteure nous décrit ce décor et ces vacances comme idylliques: 

"Je m'installai tranquillement sur une marche avec une tasse de café et une orange et entamai les délices du matin: je mordais l'orange, un jus sucré giclait dans ma bouche; une gorgée de café noir brûlant, aussitôt, et à nouveau la fraîcheur du fruit. Le soleil du matin me chauffait les cheveux, déplissait sur ma peau les marques du drap. Dans cinq minutes, j'irais me baigner."

Elle rencontre ensuite Cyril, un jeune homme de quelques années son aîné. Très vite, elle sort avec lui, part faire du bateau l'après-midi... Tout se déroule à merveille.
Mais bientôt, une ancienne amie de sa défunte mère arrive, et prend place dans la maison de vacances. Cécile apprend que son père souhaite se marier avec cette dernière, et abandonner Elsa.
Notre narratrice, qui n'apprécie pas les manières autoritaires de Anne tout en admirant son intelligence, sa beauté, son charme, va mettre en place des stratagèmes pour faire changer d'avis son père.
Elle va éprouver une excitation malsaine à ne pas obéir à Anne, et à trouver des moyens de la dérouter. Ce jeu cruel change énormément Cécile. Elle se découvre redoutable,  utilise son intelligence à tendre de cruels pièges...et ne s'en rend pas compte avant que l'irréparable se produise.

D'un repos parfait, ces vacances deviennent donc jeu machiavélique puis drame. 


Il est évident que cela permit à Cécile de grandir, de prendre conscience de certaines choses, mais les tournures que prennent les événements m'ont beaucoup surprise; je ne m'attendais clairement pas à cette trame déroutante. 

Venons-en à présent à l'écriture, qui est l'un des principaux atouts de ce roman. Dès les premières pages, Sagan capte toute notre attention, grâce à son vocabulaire riche, ses phrases précises, fines, détaillées. La façon dont elle transcrit les émotions, le ressenti, l'ambiance entre ses personnages est bluffante. 


J'ai vraiment envie de lire d'autres romans de Françoise Sagan, en espérant retrouver cette même désinvolture, cette même atmosphère élégante et piquante. 
Je vous recommande grandement ce roman!








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire