src="http://www.websiteribbon.com/banner.gif " alt="banner ad"

samedi 21 février 2015

Niki de Saint-Phalle de Bernadette Costa-Prades

"J'imaginais la peinture se mettant à saigner. Blessée, de la manière dont les gens peuvent être blessés. Pour moi, la peinture devenait une personne avec des sentiments et des sensations." p.45

Auteur:Bernadette Costa-Prades
Edition: Libretto
Mois et Année de parution: 2014
Nombre de pages: 110
Prix:6,70
ISBN:978-2-36914-130-3
Synopsis:
Niki de Saint Phalle, née Catherine Marie Agnès Fal de Saint Phalle en 1930, est une artiste à la vie romanesque. Très jeune, elle est en révolte contre le milieu corseté dont elle est issue. Mannequin pour Elle, Vogue, Life, elle découvre la peinture à la suite d’une grave dépression et décide de consacrer sa vie à l’art, y puisant l’énergie pour tenir à distance ses démons, notamment l’inceste dont elle a été victime à l’âge de onze ans. Autodidacte, cette femme intensément libre et vivante a imposé une conception spectaculaire, ludique et colorée de l’art contemporain. Les nombreuses oeuvres créées avec son mari Jean Tinguely signent une collaboration artistique unique, à l’instar de la Fontaine Igor Stravinsky à Paris. Connue du grand public pour ses Nanas, elle n’a pourtant pas cessé d’explorer des techniques et des univers différents en tant que peintre, sculptrice, réalisatrice de films et architecte d’un magnifique parc de sculptures, Le Jardin des Tarots, en Toscane. Partez à la découverte de cette personnalité discrète et particulièrement attachante…

Mon avis:

Niki est connue pour ses Nanas, ces immenses sculptures très colorés représentants de joyeuses femmes aux formes généreuses; mais peu de personnes savent qui elle est vraiment et connaissent ses autres œuvres, Tirs, des assemblages...
L'exposition au Grand Palais à Paris de son œuvre, qui était superbe, m'avait beaucoup plu et j'étais très intriguée par cette artiste féministe.
C'est donc pour mieux connaître Niki que j'ai lu cette biographie; qui a répondu à mes attentes, tout en me rendant plus curieuse aussi: j'ai ajouté à ma wish-list deux de ses romans autobiographiques: Mon secret et Traces.

Pour revenir à la biographie que j'ai lu, je pense qu'elle peut convenir à tout le monde: elle fait une centaine de pages, tout en étant complète, et se lit assez rapidement.
Un conseil: n'hésitez pas à regarder les œuvres de Niki avant ou pendant votre lecture, vous serez plus vite transportée dans ce monde artistique,colorée, joyeux. 

Ce livre commence par la description d'une photo, celle de la mère de Niki juste après l'accouchement, penchée sur sa petite fille. Dès la première page, un détail frappe: l'auteur parle, non pas au lecteur, mais à Niki de Saint-Phalle en personne .


"C'est à cette époque encore que tu as apprivoisé la solitude, si précieuse pour tout artiste, qui a besoin de ce temps de dialogue avec lui-même pour que jaillissent les idées. "(p.26)

Ce dialogue à sens unique nous installe dans une ambiance intimiste, comme si l'on lisait une lettre lui étant destiné. On se sent donc proche de l'artiste, de sa vie.
Niki naît en France, mais grandit à New-York. Ses parents sont bourgeois, tout le contraire de ce que va devenir Niki plus tard. L'école ne l'intéresse pas, et dès ses 16 ans, elle devient mannequin, tout en se rebellant contre son milieu et contre le racisme de New-York.
Elle retourne à Paris, et c'est là que, pour chasser ses démons, elle se met à créer. Avec tout. Elle a énormément d'imagination, mais pas de technique. Alors, son second mari, Jean Tinguely, l'aide à réaliser ses plus grandes sculptures, entouré d'une grande famille d'artiste.
Niki passe d'un projet à un autre sans s'arrêter, et déclare que si elle ne pouvait pas créer ainsi, elle devrait enfanter tous les neuf mois!
Cette femme devient très vite attachante, et on ne peut qu'être impressionné par son imagination débordante, bien qu'elle cache derrière cela un mal-être depuis son enfance. Mais grâce à l'art, elle s'en protège, n'est-ce pas mieux que n'importe quel traitement par médicament?

Je conseille vraiment cette biographie, pour tout celles et ceux qui aiment le années 60, ce milieu artistique, féministe. Même si vous ne connaissiez pas du tout Niki de Saint Phalle, je vous assure qu'on l'aime tout de suite, c'est une femme extrêmement attachante!



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire