src="http://www.websiteribbon.com/banner.gif " alt="banner ad"

dimanche 1 février 2015

Mingus de Keto Von Waberer

Auteur: Keto Von Waberer
Edition: Le Rouergue Jeunesse (Epik)
Mois et Année de parution: 2015
Nombre de pages: 313
Prix:15,90
ISBN:978-2-8126-0746-2
Synopsis:
Mingus est né du cerveau génial d'un généticien. Mi-homme, mi-lion, sa beauté fascine tous ceux qui le croisent depuis qu'il s'est enfui du laboratoire où il a été créé. Dans cette société technologique décadente, dominée par un tyran cloné, le pouvoir comme les rebelles tentent de l'utiliser à leur profit. Miracle de la science, messie ou monstre, Mingus est la créature à abattre ou à capturer. Mais lui n'a qu'une obsession : retrouver Nin, la jeune Aristo dont il est tombé amoureux... 
Conte futuriste écrit par une des grandes plumes de la littérature allemande, Mingus mélange les accents de la science-fiction à ceux de La Belle et la Bête, dans un beau récit d'amour et d'aventure.

Mon avis:

Premier roman en partenariat avec les éditions du Rouergue, encore merci à eux!

J'étais impatiente de commencer ce roman, notamment car le résumé me faisait très envie. D'un autre côté, je ne savais pas à quoi m'attendre, n'ayant jamais de roman de la collection Epik,  et cela faisait longtemps que je n'avais pas lu de romans fantastiques/utopiques. 
Il ne se lit pas très vite, et cela m'a découragé à plusieurs reprises. D'autant que je n'étais pas totalement emporté dans l'histoire, ce n'était pas toujours avec grand plaisir que je me remettais à ma lecture. 
Bref, voici quelques mots sur l'histoire!

Mingus et Nin sont opposés par tout: lui n'est pas totalement humain, il est mi-homme mi-lion, le monde entier le recherche. Elle est une Aristo, elle est donc privilégiée, et très protégée par ses parents. Et pourtant, ils s'aiment, et vont tout faire pour se retrouver, malgré les résistances qu'ils vont rencontrer.

Il y a énormément de personnages, de groupes, et d'un chapitre à l'autre, on change de narrateur. Je n'ai jamais été réellement perdue, mais on ne sait plus où donner de la tête: les personnalités des différents narrateurs, leurs façons de parler, leur caractéristiques s'estompent au fil des pages. On passe d'un endroit à un autre, des anciennes histoires ou tensions entres personnages secondaires réapparaissent et deviennent plus importants que l'essentiel: Mingus et Nin. 

Je ne vais pas m'étendre plus que nécessaire sur ce roman. Il se passe beaucoup (trop) de choses, ce qui gâche l'intrigue, mais cela reste une bonne lecture. J'ai bien aimé l'écriture de Keto Von Waberer, et c'est très recherché!

1 commentaire:

  1. J'étais intriguée de découvrir un livre que je ne connaissais pas. Tu dis ne plus vraiment savoir où donner de la tête par moment à cause du nombre de personnages et tout... Bon, déjà, ça fait peur. Mais de toute façon moi j'avoue que je suis déjà perdue rien qu'en lisant le résumé x)
    Je passe, donc! :)

    RépondreSupprimer