src="http://www.websiteribbon.com/banner.gif " alt="banner ad"

jeudi 6 novembre 2014

Lettre à mon ravisseur de Lucy Christopher

J'ai mis ma main en visière. Rien, à part du sable et l'horizon. Je me suis retournée en me tenant aux branches, m'écorchant la jambe au passage contre le rocher. Mais de l'autre côté, pas la moindre habitation, pas de ville, pas même une route. C'était exactement pareil que près de la maison. Une immensité vide et plate. J'ai eu envie de hurler, je ne l'ai pas fait uniquement parce que je ne voulais pas que tu m'entendes. 

Auteur: Lucy Christopher
Edition: Gallimard Jeunesse (Scripto)
Moi et Année de parution: 2010
Nombre de pages: 338
Prix: 13,50 €
ISBN: 978-2-07-062844-5
Synopsis: 
Ça s'est passé comme ça.
J'ai été volée dans un aéroport.
Enlevée à tout ce que je connaissais, tout ce qui était ma vie.
Parachutée dans le sable et la chaleur.
Tu me voulais pour longtemps.
Et tu voulais que je t'aime.

Ceci est mon histoire.
Une histoire de survie.
Une lettre de nulle part.

Mon avis:

Chère Lucy Christopher,

Cette couverture énigmatique, cachant une silhouette masculine quand on la regarde sous un angle particulier, ce résumé alléchant... Tout nous pousse à le lire.

Dès les premières pages, le personnage de Gemma s'incruste en nous: qu'aurions-nous fait à sa place? Une situation aussi spéciale... Peu de gens l'ont vécu, tout le monde la redoute.
On entre dans ce personnage, car c'est impossible de s'imaginer à sa place. Heureusement, Gemma explique tout dans les moindres détails, et on comprend mieux, on visualise la situation.
Elle est très attachante, et évolue beaucoup. 

Et il y a Ty. Le ravisseur... Pas méchant, mais... encore une fois spécial, ou du moins étrange. Commettre un acte aussi grave, il faut être un peu fou, non? Et pourtant...
On apprend à le connaître, il se confie peu à peu, 
tout comme Gem, notre regard change. 
On s'habitue à ce désert aride, mais qui abrite bien quelques secrets, et surtout, on s'habitue à lui
Un peu car c'est le seul qui puisse l'aider, beaucoup car il fait tout (ou presque) pour être aimé.. Et il réussi! Le syndrôme de Stockholm fait ses preuves... (une p'tite musique d'Oldelaf pour que vous compreniez: Stockholm)

Sans parler de votre écriture, chère auteure, qui est aussi celle de Gemma. On se laisse porter par ce fluide de mots, les ambiances, le décor, viennent à nous, c'est magnifique!

Un roman splendide et destructeur.

7 commentaires:

  1. Tu me donnes encore plus envie de découvrir ce livre !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai bien aimé cette histoire ^.^ Je suis contente qu'elle t'ai plu<3

    RépondreSupprimer
  3. Tu me donnes très envie de le lire ^^
    En fait, vas-tu aller au SLPJ à Montreuil ?

    RépondreSupprimer
  4. Le résumé à lui seul déjà m'a complètement captivée. Pendant quelques secondes j'ai oublié où j'étais et tout ce que je savais c'est que je voulais en savoir plus. Et ensuite je lis ton article... Je vais craquer. Merci à toi pour cette découverte :)

    RépondreSupprimer
  5. C'est un roman génial dont je me rappelle encore très bien, des années après ma lecture !

    RépondreSupprimer