src="http://www.websiteribbon.com/banner.gif " alt="banner ad"

vendredi 27 juin 2014

In my mailbox [9]


In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren, inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie et repris en français par Lilie du blog La bibliothèque de Lilie
Aujourd'hui le récapitulatif des liens se fait sur le blog Lire ou Mourir
C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.

Ça faisait un petit moment que je n'avais pas fait d'IMM, et je reviens de la bibliothèque où j'ai fait la razzia pour l'été, car elle ferme tout juillet...
J'ai pris en tout 22 romans dont 4 bd :p Je vais tenir jusqu'à la fin de l'été niveau lecture, il n'y a pas de doutes là-dessus! :)

La majorité sont des livres que j'ai choisis pour leur couverture ou le résumé, mais il y a aussi qui étaient dans ma wish-list, et quelques uns conseillés par ma bibliothécaire. :)





Les 4 premiers tomes de la série "Les Quatre de Baker Street" (de Djian, Etien, et Legrand édité à Vent d'Ouest).

(résumé du premier tome)
Trois détectives en herbe pour une enquête digne du maître de Baker Street !
Billy, Charlie et Black Tom sont inséparables. Et pour cause : impossible de survivre seul dans l'East End londonien, peuplé de faux mendiants, de vrais ruffians et de franches canailles ! Heureusement, les trois amis peuvent compter sur la protection d'un certain Sherlock Holmes, pour lequel ils font parfois office d'espions des rues... Mais lorsque la fiancée de Black Tom est kidnappée sous leurs yeux, nos héros vont devoir mettre au plus vite à profit les leçons de leur mentor pour la retrouver saine et sauve... en s'adjoignant les services d'un quatrième larron pour le moins inattendu. Place aux Quatre de Baker Street, la plus jeune équipe de détectives de l'époque victorienne !





Arrête de mourir d'Irène Cohen Janca ( Actes Sud Junior )

"Ça a commencé par les Post-It. Tu t'es mise à en acheter des tonnes. A les stocker frénétiquement. Il traînaient partout dans la cuisine, la salle de bains, les chambres.  Tu en bourrais ton sac comme s'il t'en fallait toujours à proximité. Pour te rassurer. Te protéger. Au début, on ne savait pas encore de quoi. Accro au Post-It. On en rigolait. Et puis le reste est venu. Lentement. Insidieusement. Moins marrant."
Samuel voudrait seulement profiter de ses dix-sept ans, être amoureux, insouciant...
Mais la vie en a décidé autrement et il doit affronter le regard de sa mère qui vacille et se perd. Comment vivre avec une mère qu'on ne reconnaît plus ?


Au rebond de Jean-Philippe Blondel ( Actes Sud Junior )

"Quand je suis sorti du gymnase, il faisait beau. Le soleil tapait fort. Mon cœur aussi. Des rouages s'étaient enclenchés dans mon cerveau et j'avais commencé à gamberger. Qu'est-ce qu'on est censé faire quand un camarade s'évapore ? Qu'est-ce qu'on est censé faire quand un copain coupe tout contact, du jour au lendemain ? " Forcer le destin. " C'est ma mère qui a prononcé ces mots-là, le soir même, après m'avoir cuisiné sur mon silence."






La saga "Ava" de Maïté Bernard (Syros )

(résumé du tome 1)
À l’âge de trois ans, alors qu’elle assistait à un enterrement, Ava a découvert qu’elle avait le don de voir les morts. Du moins ceux qui reviennent sous forme de fantômes hanter le monde des vivants.
Ses parents l’ont d’abord prise pour une petite fille très imaginative, puis pour une petite fille colérique et capricieuse, et Ava a fini par se taire.
Mais à quatorze ans et demi, en vacances sur l’île de Jersey, elle tombe nez à nez avec le fantôme d’une jeune femme, Billie, qu’elle a croisée bien vivante quelques heures plus tôt.
Encore tout étonnée de son nouveau statut de morte, Billie s’aperçoit qu’Ava est la seule à la voir…



Cassée de Frédérique Deghelt ( Actes Sud Junior )

Une mauvaise chute de cheval et le sentiment pour Lily d'une vie qui s'effondre. L'insouciance fait soudain place à la douleur puis à l'abattement; des vacances fichues à dépendre des autres, un bras immobilisé.
Mais peu à peu, Lily découvre la patience et le courage auprès de son petit frère handicapé.


Casseurs de solitudes d'Hélène Vignal ( Rouergue )

Qui sait ce que vit, chez elle, la fille discrète assise au fond de la classe ? Oui sait de quoi sont capables ce palefrenier qui n'a l'air de rien, cette petite écervelée qui tombe amoureuse comme on s'enrhume, et ce collégien en stage à la préfecture ? Et qui sont vraiment ces adultes que l'on croise souvent : le principal du collège, le copain de papa, le patron de maman et cette gentille nounou experte en gaufres ?
Un jour, il se passe quelque chose de fort, quelque chose d'inattendu. Et il faut agir. Il faut faire un geste de courage, d'entraide. Ne rien lâcher, et même savoir se sauver !
Neuf histoires pour sortir de sa bulle.
Neuf histoires pour casser la solitude.


Demander l'impossible.com d'Irène Cohen-Janca ( Rouergue )

Antonin est un de ces ados bien dans sa peau qui n'arrête cependant pas de s'interroger : c'est quoi le "sens de la vie" ? Comment on fait pour la réussir ? L'observation des adultes qui l'entourent ne le rassure pas. Des parents plutôt mutiques qui ne voient pas que leur fille aînée, soi-disant parfaite car elle est une excellente élève, sombre dans l'anorexie. Un oncle, Max, vieux soixante-huitard, qui ressasse les souvenirs de sa jeunesse révolutionnaire, alors que sa vie actuelle est celle d'un vieux célibataire vivant dans une chambre de bonne. Quant au clochard au regard intense qu'Antonin croise tous les jours en bas de chez lui, il a l'air de cacher bien des choses. Une nouvelle fois, Irène Cohen-Janca nous emporte dans un roman plein d'énergie, drôle et pertinent sur l'époque, dans la veine de Fashion Victim, son plus beau succès.


Dossier océan de Claudine Aubrun ( Rouergue )

Ce jour de juin, il n’y a presque personne sur cette plage des Landes, un groupe de surfeurs, quelques pêcheurs, de rares promeneurs. Et deux pieds qui dépassent d’un parasol rouge…
Comme à son habitude, Brune a sorti son téléphone pour faire des photos du paysage. Rien de compromettant a priori. Mais, en fin de journée, elle apprend qu’une femme a été étranglée dans les dunes.
Plongées au coeur de l’enquête, Brune et sa famille
vont se retrouver confrontées à leur passé. Quels liens avaient-elles avec cette femme ? Son oncle est arrêté.
Un mystérieux agresseur la traque. La police s’intéresse de très près à ses photos. Pour comprendre ce qui s’est joué autrefois sur cette plage, la jeune fille devra démêler les fils reliant tous les personnages de son « dossier océan ».


Du vent dans mes mollets de Raphaële Moussafir ( Les mues )

Rachel a neuf ans, une institutrice humiliante, des parents vaches et une copine garce. A neuf ans, on est puni quand on donne son avis, on découvre des nouvelles sensations étranges, on expérimente son langage et son corps. rnCette grande petite fille dissèque son monde avec un regard drôle et acerbe dont la maturité étonne, amuse et choque. De fous rires en conflits, elle explore l'impitoyable monde de l'enfance. Un monde qui mène, parfois trop vite, vers celui des adultes...


Je suis un phénomène d'Elisabeth Atkinson ( Alice Tertio )

Il y a cinq choses dont Faye Noman est certaine :
Sa mère n'a pas pris la peine de prononcer son nom à voix haute avant de l'inscrire au registre des naissances.
Ce problème serait moins important si elle ne mesurait pas déjà presque 1,80 m à seulement 12 ans.
Moins important, aussi, si sa mère ne s'obstinait pas à s'habiller comme une hippie et pouvait lui donner une réponse claire sur l'identité de son père.
Moins important, encore, si parler à quelqu'un de son âge ne lui semblait pas une tâche insurmontable.
Moins important, enfin, si elle savait qu'il existe un endroit sur cette terre où elle pourrait se sentir chez elle...
Cet endroit, Faye espère l'avoir trouvé le jour où elle est invitée à passer un week-end dans un camping, pour une grande réunion organisée par la famille de son père... Elle y découvrira que les principes d'éducation rien moins qu'originaux qu'a appliqués son excentrique de mère ont certains avantages, entre autres de lui avoir donné un esprit d'indépendance et la faculté de prendre des décisions.



Je veux vivre de Jenny Downham ( Plon Jeunesse )

Tessa vient d'avoir seize ans et se sait condamnée.
Dans quelques semaines, elle mourra d'une leucémie. Partagée entre la révolte et l'angoisse, l'injustice et les aspirations propres à son âge, Tessa décide de tout connaître de la vie avant de mourir, y compris les transgressions, la célébrité... Aidée de sa meilleure amie, de ses parents qui acceptent tout, Tessa se lance alors dans une course contre la montre, contre la mort, pour vivre !





La saga Mendelson ( tome 1-2-3) de Fabrice Colin ( Seuil )

Le destin d'une lignée juive tout au long du XXe siècle. Une chronique familiale échevelée avec son cortège de passions, de secrets, de déchirures et de rencontres...1895-1929. D'Odessa à Hollywood en passant par Vienne et New York, les premiers troubles du XXe siècle contraignent la famille Mendelson à l'exil. Isaac Mendelson est horloger. Avec sa femme Batsheva et ses deux enfants David et Leah, il mène une existence paisible à Odessa. Mais en 1905 éclate la mutinerie du Potemkine, bientôt suivie d'un terrible pogrom. Isaac et les siens n'échappent que de justesse à la mort. Dès lors, ils n'ont d'autres recours que de prendre la route pour rejoindre Vienne... À travers les témoignages, les journaux intimes et les photos retrouvés dans les archives des Mendelson, Fabrice Colin raconte le destin d'une famille exceptionnelle. 



Lettre à mon ravisseur de Lucy Christopher ( Gallimard Scripto )

Ça s'est passé comme ça.
J'ai été volée dans un aéroport.
Enlevée à tout ce que je connaissais, tout ce qui était ma vie.
Parachutée dans le sable et la chaleur.
Tu me voulais pour longtemps.
Et tu voulais que je t'aime.

Ceci est mon histoire.
Une histoire de survie.
Une lettre de nulle part.


Terrienne de Jean-Claude Mourlevat ( Gallimard Jeunesse )

Après avoir reçu un étrange message de sa soeur Gabrielle, disparue depuis un an, Anne se lance à sa recherche.
Accompagnée d'un vieil écrivain en mal de création, rencontré sur la route, elle passe alors brusquement de l'autre côté.
Et découvre un monde parallèle, un univers blanc, aseptisé, glacial. Là-bas, les habitants ne respirent pas, ne sourient pas, et les humains sont esclaves. Au milieu d'eux, elle comprend vite que sa soeur est retenue prisonnière, quelque part, et qu'elle est en danger. Anne va tout tenter... jusqu'au péril de sa vie.


La fabuleuse histoire de la mouche dans le vestiaire des garçons de E. Lockhart ( Casterman )

Ah vraiment, les garçons sont des êtres bien étranges et difficiles à comprendre ! Si Gretchen avait le pouvoir de les observer en secret, rien qu'une fois...



Achats perso


Rien ne s'oppose à la nuit de Delphine de Vigan ( Le livre de poche )

« La douleur de Lucile, ma mère, a fait partie de notre enfance et plus tard de notre vie d’adulte, la douleur de Lucile sans doute nous constitue, ma sœur et moi, mais toute tentative d’explication est vouée à l’échec. L’écriture n’y peut rien, tout au plus me permet-elle de poser les questions et d’interroger la mémoire. La famille de Lucile, la nôtre par conséquent, a suscité tout au long de son histoire de nombreux hypothèses et commentaires. Les gens que j’ai croisés au cours de mes recherches parlent de fascination ; je l’ai souvent entendu dire dans mon enfance. Ma famille incarne ce que la joie a de plus bruyant, de plus spectaculaire, l’écho inlassable des morts, et le retentissement du désastre. Aujourd’hui je sais aussi qu’elle illustre, comme tant d’autres familles, le pouvoir de destruction du Verbe, et celui du silence. Le livre, peut-être, ne serait rien d’autre que ça, le récit de cette quête, contiendrait en lui-même sa propre genèse, ses errances narratives, ses tentatives inachevées. Mais il serait cet élan, de moi vers elle, hésitant et inabouti. » Dans cette enquête éblouissante au cœur de la mémoire familiale, où les souvenirs les plus lumineux côtoient les secrets les plus enfouis, ce sont toutes nos vies, nos failles et nos propres blessures que Delphine de Vigan déroule avec force.


Eleanor & Park de Rainbow Rowell ( PKJ. )

Etats-Unis, 1986. Eleanor est une lycéenne trop rousse, trop ronde et est harcelée par tout le monde au lycée. Dans le bus scolaire, elle a l'habitude de s'asseoir à côté de Park, un garçon timide, qui l'ignore poliment. Peu à peu, les deux lycéens vont se rapprocher, liés par leurs passions communes pour les comics et les Smiths.



(montages photos réalisés sur PiZap )


C'est la fin de cet IMM, et je vous retrouve bientôt pour un article sur l'été, sur ma "summer PAL", et un petit mot pour vous expliquer le manque d'articles ce mois-ci! :) 

8 commentaires:

  1. A part Du vent dans mes mollets et Eleanor & Park que j'ai lu, je ne connais pas la plupart de ces livres ^^
    Tes chroniques me permettront d'en savoir plus =D
    Belles lectures à toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr que tu connaîtras encore plus de livres après! ^^
      Merci beaucoup! :)

      Supprimer
  2. Je te souhaite de très belles découvertes !

    RépondreSupprimer
  3. Eh bien ! C'est sûr que tu ne vas pas manquer de lectures ^^ terrienne est génial, eleanor & park a l'air trop bien (quoi ? ta bibliothèque l'a déjà ?! mais c'est un scandale T T) :) et plein d'autres ont l'air biens !
    Bonnes lectures :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère bien! n.n
      (En même temps, je me suis jeté dessus dès sa sortie... héhé :p )
      Mercii!

      Supprimer
  4. Tu as de quoi t'occuper cet été :) Et puis ça fait toujours plaisir de prendre pleins de livres d'un coup
    Bonnes futures lectures !

    RépondreSupprimer