src="http://www.websiteribbon.com/banner.gif " alt="banner ad"

jeudi 6 février 2014

Will et Will de John Green et David Levithan


Synopsis: Will Grayson se méfie des sentiments. Les histoires de coeur portent la poisse, tout le temps. Alors quand son meilleur ami, l'exubérant, très corpulent et très, très homo Tiny Cooper, fait tout pour le fourrer dans les bras de Jane, il se dit que cette fille est jolie, marrante et sympa mais... pas du tout son type. 

De l'autre côté de Chicago, un certain Will Grayson (rien à voir avec le premier !), se sent plus mort que vivant : il vient d'apprendre que celui qui le faisait fantasmer sur sa messagerie n'a jamais existé...


Mon avis:  

Je ne vais pas m'attarder sur l'histoire, car je risquerai de vous dévoiler trop de choses, juste vous parler des deux personnages principaux. 
Il y a Will Grayson et Will Grayson. Le premier ( ou le deuxième, peu importe), est hétéro et a un meilleur ami très gros, gay, et qui se lance dans une comédie musicale autobiographique. 
Le deuxième est dépressif, gay et fantasme sur une rencontre faite sur le net. 
Jusqu'au jour où... La force des choses les fait se rencontrer. Et c'est là que ça devient intéressant. Car, ce n'est pas seulement une rencontre entre les deux personnes, mais aussi entre l'entourage de ces deux personnes. Du coup, deux univers se confronte, et c'est juste... super.

Ce roman ne traite pas que de l'homosexualité, mais aussi et surtout de l'amour, des relations en générales, que ce soit entre ami(e)s ou mère/enfant.
Il provoque une grande vague de bonheur lors de sa lecture, c'est vivant, joyeux...
Les personnages, Will Grayson 1 et 2, Jane, Tiny Cooper, Gideon, Maura, avec leurs caractères, leurs choix (les bons et les mauvais), à la fin, on a juste envie qu'il existe en vrai! Voilà, tout simplement, ce roman est HUMAIN.

Je découvre aussi David Levithan et les romans écrit à quatre mains. David Levithan a un style particulier, il faut le temps de s'habituer, mais après j'ai beaucoup aimé! Tout simplement, il écrit sans majuscule et les dialogues sont écrits comme au théâtre. Exemple ( parce que je sens que je vais pas réussir à expliquer correctement :p ) :

"moi: si ça continue, on va mêler notre sang.
gideon: et faire des feux de camp.
moi: au fond du jardin." (p.363)

C'est vrai que, comme on alterne un chapitre sur deux l'écriture de John Green, l'écriture de David Levithan, c'est à chaque fois difficile de passer de l'un à l'autre, mais au bout d'un ou deux pages, on est dedans et c'est bon!

En bref, un roman vivant, humain, écrit par deux écrivains pleins de talents!

John Green et David Levithan
379 Pages
Gallimard Jeunesse 
Scripto







5 commentaires:

  1. Je ne le connaissais pas, je suis curieuse :).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te le conseille, il est vraiment très bien! :)

      Supprimer
  2. Ah bah voilà ton avis me donne envie de l'ajouter à ma PAL :) En plus j'ai adoré "Nos étoiles contraires" de John Green, alors je serai ravie de le voir dans autre chose ! :)

    RépondreSupprimer
  3. Ce livre est dans ma wish-list depuis un moment. John Green quoi :D

    RépondreSupprimer
  4. J'ai un livre de David Lévithan dans ma pal (en VO), j'espère que le style ne me dérangera pas trop :)

    RépondreSupprimer