src="http://www.websiteribbon.com/banner.gif " alt="banner ad"

lundi 3 février 2014

In my mailbox [4]


In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren, inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie et repris en français par Lilie du blog La bibliothèque de Lilie
Aujourd'hui le récapitulatif des liens se fait sur le blog Lire ou Mourir
C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.

Samedi, je suis allée au salon du livre de Saint-Paul-Trois-Châteaux! J'ai rencontré plein d'auteurs, j'ai assisté à deux lectures, une de Marie Desplechin et une autre Didier Daeninckx. Bref, c'était super! Normalement, je vais faire un compte-rendu avec des photos itout itout, mais les photos ne passe pas sur mon ordinateur, c'est un peu galère, donc je vais demander à mon père comment faire mais si ça marche vous aurez demain le compte-rendu!
Vous imaginez bien qu'après un passage dans un salon du livre, notre PAL augmente... Et c'est mon cas!
A présent, la liste des livres que j'ai acheté!


Basha Posh de Charlotte Erlih, une auteure super sympa! C'est le prix Sésame 2014.

"Je ne veux pas me morfondre dans mon coin en maudissant le sort. Je n'aime pas ce rôle. Je vais donc continuer à me battre. Voilà mon identité : lutter. Mon identité, c'est de persévérer, non pas d'être un garçon ou une fille. Je suis moi. Et moi, je me bats. Ça ne me gêne pas de mourir. Mais seulement quand j'aurai tout tenté."

Elle vit comme un garçon, s'habille comme un garçon et passe, aux yeux de tous, pour un garçon. C'est une bâchaposh : une de ces filles élevées comme des fils dans les familles afghanes qui n'en ont pas. A la puberté, elle doit redevenir une jeune femme. Mais quand on a goûté à l'action et à la liberté, comment y renoncer ?


J'envie ceux qui sont dans ton cœur de Marie Desplechin. J'ai mis beaucoup de temps à choisir un de ces romans car j'en avais déjà lu plusieurs, et dès que j'en prenais un, elle me disait soit que ce ne me plaira pas, soit qu'elle n'était pas contente de ce qu'elle avait écrit. ^^

Assis derrière la réception de l'hôtel familial, Bartholomé s'ennuie à mourir et se demande s'il va devoir rester là toute sa vie, avec une liste de verbes irréguliers et la maigre satisfaction d'avoir tenu tête à son père en refusant de mettre une chemise blanche. La réponse est non, et pour deux raisons. Primo, dans quelques instants, une inconnue prénommée Hélène, va entrer et lui demander, en le vouvoyant, si elle peut utiliser le téléphone. Secundo, le maire du village a décidé de raser le petit bois pour y construire une base de loisirs. Sachant que Bartholomé est contre ce projet, et son père pour ; sachant qu'Hélène est prête à coller des affiches la nuit et que Bartholomé est en train de tomber amoureux d'elle, on peut se dire, raisonnablement, que la vie de Bartholomé va changer.


L'attrape-rêves de Xavier-Laurent Petit. Dès que j'ai vu la couverture et lu le résumé, je l'ai voulu! *-*

Louise vit au bout du monde, tout là-haut, dans une vallée belle et rude dont les rares habitants n'aiment pas se mélanger avec ceux " d'en bas ". Alors, quand un nouvel élève déboule dans la classe en cours d'année, Louise, comme les autres, pense à une erreur. Non seulement Chems n'est pas de la vallée, mais il est différent, avec ses cheveux longs, la couleur de sa peau, la vieille caravane dans laquelle il vit avec sa mère au milieu des bois... C'est cette différence que Louise trouve attirante. Elle est bien la seule. Pour les autres, comme son père, un étranger n'a rien à faire dans la vallée où le travail manque, où la scierie du coin bat de l'aile. Louise se sent coupée en deux. Mais Chems va prouver qu'il aime cet endroit comme s'il y était né. Quitte à le défendre au péril de sa vie.


Pleins feux sur scène  d'Hubert Ben Kemoun. Un auteur très marrant et sympathique, et un thème alléchant, je n'ai pas hésité!

Il y a les drames qui se jouent sur scène et que le public applaudit et ceux qui se trament en coulisses et donnent le frisson.
Aux répétitions du Cid de Corneille, Romain est Rodrigue et Sabine Chimène.
Mais c'est un autre feu que celui de leur passion qui couve autour d'eux. Celui de la jalousie et de la vengeance. Un incendie qui risque de tout faire basculer.


Louise du temps des cerises de Didier Daeninckx. 

  Au printemps 1871, le peuple de Paris se soulève et proclame la Commune. De nombreuses mesures sont alors décidées pour changer la vie des plus pauvres. Le père de la petite Louise est sur les barricades avec les Communards et sa mère soigne les blessés. Louise quant à elle, s’ envole dans les ciels de la capitale. Sa mission : apporter, au-delà des remparts parisiens, des nouvelles de ce grand rêve de justice en train de se réaliser.




Hiroshima, deux cerisiers et un poisson-lune d'Alain Serres et Zaü. J'ai rencontré Zaü, et il m'a fait une superbe dédicace à l'encre de chine! *-*

Yoko habite Hiroshima 
et, chaque année, la terrible histoire 
de la bombe A revient à son esprit ;
c'était le 6 août 1945, à 8h15.

La vieille Tsukiyo a survécu mais 
elle préfère parler des cerisiers, 
des grues et du poisson-lune.
Impossible qu'ils aient pu laisser une 
telle bombe tomber sur sa ville !
Yoko aime bien 
les histoires 
mais elle déteste 
quand on ment 
aux enfants.
Pour la première fois, 
elle ose le dire. 


Voilà! :)
A bientôt!

1 commentaire: