src="http://www.websiteribbon.com/banner.gif " alt="banner ad"

jeudi 2 janvier 2014

Double jeu de Jean Philippe Blondel


Titre: Double jeu
Auteur:  Jean-Philippe Blondel
Editions: Actes Sud Junior
Nombre de page: 135
Prix: 11 Euros


Synopsis: Quentin, nouveau dans son lycée, est enrôlé dans un cours de théâtre pour jouer dans la pièce de Tennessee Williams « La Ménagerie de verre ». Comme le personnage qu’il interprète, le garçon est tiraillé entre l’envie de tout plaquer pour voir le monde et celle de se battre. D’affronter. Les parents. Les profs. Les élèves. Les spectateurs. L’avenir.

Mon avis:  
Aujourd’hui je vous présente mon quatrième roman de Jean-Philippe Blondel, un auteur qui mérite d’être connu. Je l’ai découvert cet été avec « (Re)play », « Brise Glace », « Blog », et j’ai été de suite conquise par son langage et son écriture fluide, parlé et dynamique.
Alors, en septembre, lorsque je l’ai vu dans une librairie, je n’ai pas hésité plus longtemps et je l’ai pris. Mais je n’avais toujours pas eu le temps de le lire, j’ai donc profité de ces vacances pour le dévorer en deux jours, et ce fut un coup de cœur… 

Ce roman est en fait le carnet dans lequel Quentin consigne sa vie, ses peurs, ses doutes, ses sentiments. Je trouve ce choix judicieux car le style d’écriture est celui d’un jeune homme, parlé et dynamique, sans être vulgaire. Nous nous sentons donc très proche de lui et il en est d’autant plus attachant.

Quentin est issu d’une banlieue sensible, mais se retrouve dans un lycée bourgeois en première littéraire. Seul, et sans repère, les élèves ne s’intéressent pas à lui et les professeurs se méfient de lui à cause de la mauvaise réputation qu’il transporte.

Mais sa professeur de français, une femme compréhensive, aussi animatrice de l’option théâtre, va réussir à le tirer vers le haut et lui donner le courage de se battre.

Il va donc être enrôlé dans la pièce de théâtre du lycée « La ménagerie de verre » de Tennessee Williams pour jouer un personnage avec qui ses points communs sont nombreux.
Le roman est aussi rythmé par cette pièce, par le théâtre. Il est divisé en trois actes, chacune contenant environ sept scènes. Et puis, les ressemblances entre Quentin et le personnage qu’il joue vont l’aider à comprendre sa vie.
Donc, un roman que je recommande aux adolescents, au passionné(e) de théâtre comme à ceux qui n'y connaissent rien, à ceux qui veulent découvrir J.-P Blondel comme à ceux qui ont déjà lu quelque uns de ces romans...


4 commentaires:

  1. J'ai beaucoup apprécié ce roman aussi. J'aime bien les romans de Blondel, j'en ai lu plusieurs et je les ai tous aimés ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu ta chronique sur ton blog ( que j'adore, au passage!). Si tu veux découvrir d'autre romans jeunesse de lui, je te conseille Brise Glace et (Re)Play, deux livres forts, magnifique... Bref, je pense que tu les aimeras! :)

      Supprimer
  2. Je ne connaissais pas celui-ci donc merci à toi pour cette jolie chronique!

    RépondreSupprimer